Mon Actu

Collecte des données : Du papier au smartphone avec KoboCollect

Les techniques de collecte de données ont évolué avec les Technologies de l’Information et de la Communication. Les smartphones jouent un rôle important dans la collecte de données. Cependant, les outils tels que KoboCollect assure cet exercice de collecte sur le terrain. D’ailleurs, l’outil est une application numérique qui fonctionne uniquement sur les terminaux équipés du système d’exploitation mobile Android.

Les avantages liés à l’utilisation de KoboCollect sont importants. Avec un questionnaire sur papier, il faut après avoir recueilli les informations auprès des enquêtés, ressaisir celles-ci dans un tableur par exemple. Ensuite, il faut les codifier et procéder à un dépouillement pour en extraire les résultats sous formes de graphiques afin de les commenter ou de les analyser. En outre, KoboCollect ou de son autre nom Enketo, analyse les données collectées pour vous, en créant toutes sortes d’illustrations : camemberts, histogrammes, tableaux etc.

Globalement, il est recommandé de concevoir son questionnaire sur un papier avant de l’éditer sur la plateforme KoboToolbox. L’instrument est un système numérique de collecte de données gratuit basée sur l’Open Data kit de Google. En effet, il est utilisé pour réaliser des enquêtes ou des sondages relevant du domaines des études quantitatives. Par ailleurs, l’objectif est de faire gagner du temps dans la saisie des données et de réduire les erreurs lors de la collecte des données.

En quoi KoboToolbox diffère-t-il de KoboCollect ? L’illustration suivante affiche clairement les fonctionnalités de ces deux outils.

En réalité, que nous soyons sur papier ou sur KoboToolbox, certains prérequis à la conception d’un formulaire sont obligatoires. Là-dessus, Ratier (Ratier, 1998) propose une démarche en quatre phases composées de différentes étapes pour l’élaboration d’un questionnaire :

1/ Réalisation des actions préalables à l’élaboration du questionnaire

  • définir l’objet de l’enquête,
  • faire l’inventaire des moyens disponibles,
  • choisir la population,
  • construire l’échantillon.

2/ Élaboration et administration du questionnaire

  • rédiger le projet de questionnaire,
  • mettre le questionnaire en forme,
  • tester le projet de questionnaire,
  • réaliser le questionnaire définitif,
  • réaliser l’enquête.

3/ Traitement du questionnaire

  • coder les questionnaires,
  • dépouiller les questionnaires,
  • valider l’échantillon,

4/ Rédaction du rapport d’enquête

Premièrement, l’étape 1 est fondamentale pour structurer l’enquête. Pour commencer, cette étape peut bien s’appliquer aux entretiens directifs ou individuels d’une étude qualitative. En effet, dans ce type d’entretien, un conducteur de questions est bel et bien mis en place avec un ordre respecter. L’entretien étant accepté « comme une méthode de collecte d’informations » (Boutin, 2006). Il est donc important de définir les objectifs que l’entretien doit atteindre tout comme on le fait pour un questionnaire.

Vous souhaitez :
– collecter des données pour vos projets ou pour votre organisation en vous produisant une analyse et un rapport d’enquête
– être formé à l’utilisation des outils de collecte et d’analyse de données tels que SPSS, KOBO Collect, Excel ou R,
N’hésitez pas à me contacter.

Ensuite, les étapes 2 et 3 sont applicables et réalisables dans l’outil KoboToolbox et KoboCollect. En effet, le traitement du questionnaire est automatisé par l’outil numérique. La rédaction du projet de questionnaire, sa mise en forme, le test le questionnaire et la réalisation du questionnaire définitif sont des taches que KoboToolbox peut réaliser. Cependant, réaliser le questionnaire revient à l’administrer auprès de l’échantillon. Donc, un domaine réservé à KoboCollect. Alors que, le codage du questionnaire et son dépouillement sont des actions reservées à KoboToolbox qui le fait de façon automatisée.

Lahlou et al.,(1991) ont élaboré vingt (20) règles élémentaires pour établir un questionnaire. Donc, ce sont des règles qui permettent de structurer votre pensée lors de la rédaction d’un questionnaire d’enquête. Avant tout, « l’introduction du questionnaire doit présenter les objectifs de l’étude et préciser le caractère confidentiel de l’enquête» (Cariccano & Poujol, 2009).

Références et orientations bibliographiques
Boutin, G. (2006). L’entretien de recherche qualitatif (2e édition). Sainte-Foy, Québec: Presses de l’Université du Québec.
Carricano, M. & Poujol, F. (2009), Analyse de données avec SPSS, Collection Synthex Pearson Education, 216p.
Lahlou, S., Van der Meijden, R., Messu, M., Poquet, G., Prakke, F., Sand, F. (1991). Guide des techniques d’enquête pour l’évaluation de la recherche. Commission des Communautés européennes. CREDOO Bibliothèque.
Ratier, C. (1998). Conseils pour mener une enquête par questionnaire. CNRS – Centre National de Recherche Scientifique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page / Veuillez saisir ce que vous souhaitez copier.

error: Content is protected !!