Les usages que l’on fait de la monnaie virtuelle sont variés et complexes

Les personnes physiques comme les sociétés trouvent un intérêt particulier à se servir de la crypto-monnaie. Certaines stars en l’occurrence Serena Williams, superstar de tennis a investi dans la Coinbase, une marque de monnaie virtuelle. Les avantages de cette nouvelle forme de monnaie qui n’existe pas physiquement sont nombreux au point de voir qu’on peut faire du profit en investissant dans ce segment. La grosse frayeur des banquiers classiques, c’est que la cryptomonnaie n’est adossée sur aucun système bancaire. Cette monnaie n’existant pas sur le papier ou une matière quelconque, aucune contrefaçon n’est possible. Il est possible d’effectuer des opérations dans le monde entier depuis son ordinateur ou son smartphone. Aucune limite dans les transferts et aucun plafond n’est mise en place. A ce niveau, l’entrée de Facebook dans le jeu avec Calibra a fait bouger et grincer les dents du système bancaire classique. Les transferts se font en quelques minutes seulement contrairement au virement bancaire qui mettent plusieurs jours. Les frais de transferts sont quasi inexistants et aucune autorité bancaire n’intervient au moment de la transaction. C’est une monnaie alternative aux paiements classiques en ligne. Cette monnaie peut être acceptée sur les plateformes de commerce en ligne. Enfin toutes les transactions sont anonymes et sécurisées.

Les usages que l’on fait des crypto-monnaies dépendent de leurs usages. Habituellement, ces monnaies sont considérées uniquement pour des transactions. Elles servent à acheter des objets ou des services. Elles ont en fait plusieurs autres usages. Il y a des crypto-monnaies dédiées aux infrastructures. Celles-ci sont associées à des protocoles informatiques permettant de créer des applications complexes. Ces dernières sont à la base de l’implémentation des services nouveaux basés sur l’infrastructure de la blockchain. On peut citer :
 – la création de crypto-monnaies dérivées personnalisables 
 – les plateforme de levée de fonds
 – Registre de certification

Parmi les cryptomonnaies dédiées aux infrastructures, on a Ethereum, NEM, Lisk

Ensuite nous avons les cryptomonnaies pour les systèmes de paiement. Ces monnaies virtuelles sont même le fondement de l’univers de la Blockchain. On peut compter environ plus de 1 500 monnaies virtuelles en circulation. Celles-ci ont déjà été adoptées par des e-commercants. Les éditeurs de gateways de paiement l’ont intégré en option dans leurs systèmes de paiement à proposer aux e-marchands. Ce qui permet de favoriser le commerce en ligne. Cette année 2019, les Etats-Unis ont prévu atteindre 142 milliards de Dollars US via le paiement mobile avec en tête le paiement peer-to-peer qui implique la « e-currency ». On retrouve parmi ces monnaies le célèbre Bitcoin et d’autres marques comme Bitcoin Cash, Litecoin, Dash, Monero

Enfin, nous avons les crypto-monnaies à usage dédiée aux services. Ces monnaies s’appuient sur la blockchain pour imprimer des usages nouveaux dans le secteur des TIC ou de la crypto-monnaie. Ces nouveaux usages permettront d’augmenter les revenus d’un Etat ou d’une entreprise à travers la mise en place des services.

Bitify est l’une des plus grandes plateformes d’achat et vente aux enchères en Bitcoin et Litecoin entre les utilisateurs dans un système P2P. On y trouve presque de tout : films, voitures, ordinateurs, vêtements, licences pour logiciels etc…

http://www.limko.cm/wp-content/uploads/2019/07/cryptomonnaies-.jpghttp://www.limko.cm/wp-content/uploads/2019/07/cryptomonnaies--150x150.jpgGilles TounsiE-GouvernanceMon ActuOpinionsbitcoin,blockchain,Calibra,cryptomonnaie,e-monnaie,internet,Libra,monnaieLes usages que l’on fait de la monnaie virtuelle sont variés et complexes Les personnes physiques comme les sociétés trouvent un intérêt particulier à se servir de la crypto-monnaie. Certaines stars en l’occurrence Serena Williams, superstar de tennis a investi dans la Coinbase, une marque de monnaie virtuelle. Les avantages de...