Le suivi des ressources en eau via le programme SWOT-aval en attendant le lancement du satellite SWOT.

Le projet de satellite d’observation de la terre chargé de mesurer le niveau des eaux de surfaces et des océans, SWOT (Surface Water Ocean Topography) sera lancé le 2 Septembre 2021. Cette mission issue de la coopération France/USA avec respectivement le CNES et la NASA porte à la fois sur l’hydrologie et l’océanographie. SWOT est une mission qui va répondre aux attentes des océanographes et des hydrologues. Pour ces derniers, la mission sera la première façon de faire un inventaire des stockages d’eau de surface et de leur évolution que le satellite pourrait suivre une fois mise en orbite.
Le programme SWOT-Aval, détaillé au cours d’une présentation à Yaoundé en 2018 lors de l’Atelier Régional Hydrologie Spatiale les 7 et 8 mars organisé par la CICOS (Commission Internationale du Bassin Congo-Oubangui-Sangha) présente des chantiers pilotes au Niger, Congo, Tchad et Sénegal. L’économie est affecté par le niveau des eaux, une problématique à résoudre grace aux technologies spatiales. Bien avant le lancement de SWOT en 2021, des travaux de préparation sur la collecte et la constitution d’une base de données devant aboutir à un système d’information sur l’eau sont en cours de constitution grace au programme SWOT-AVAL. Le fleuve Congo est l’une des principales voies de communication en Afrique Centrale, utilisée tant pour le transport des passagers que le transport des marchandises. On estime à plus de 25.000 km l’étendue du réseau des voies navigables en amont de Kinshasa-Brazzaville (Cicos.int). L’accès aux données SWOT étant libre et gratuit, le satellite sera équipé d’un système interférométrique en bande Ka à large fauchée sur une orbite à 21 jours avec une détermination des hauteurs et débits des fleuves de plus de 100 m de large tous les 10 km, à 10 cm de précision (Communication Alice Andral/CNES, Yaoundé Mars 2018). En hydrologie, SWOT est la première mission altimétrique pour les lacs et rivières permettant une couverture quasi globale, l’inventaire global des surfaces en eau terrestre pour une meilleure compréhension du cycle de l’eau. Depuis 2008, d’autres missions existent sur l’eau avec des thématiques bien précise. Il s’agit d’avoir des informations la salinité, le degré d’humidité, la couleur et la qualité de l’eau. Des missions comme Jason 2, SMOS -Soil Moisture and Ocean Salinity- et Sentinel sont en exploitation.

Missions Spatiales en hydrologie

Après les forêts et l’atmosphère, les technologies spatiales sont le meilleur outil pour suivre et maitriser l’évolution des eaux. Seulement les thématiques étant interdépendantes, la gestion et le suivi des eaux impliquent d’autres thématiques dont les eaux se servent pour exister. Une attention particulière est mise sur la chaine des eaux en amont et en aval qui constituent des enjeux. Il y a entre autre les forets, qui couvrent près de 4 milliards d’hectares sur la planète, soit 30 % de la superficie des terres émergées selon les données de la FAO (2010) et qui constituent un équilibre écologique global. Il y a les risques naturels liés aux tempêtes, inondations et aux orages violents. D’autres enjeux, comme les espaces urbains avec une problématique particulière, celle de la croissance urbaine entraine une augmentation de la consommation en eau et de ses ressources.

Jusqu’en 2030, les données spatiales, les données in-situ accompagnées des modélisations permettront une gestion complète de la ressource en eau. Le positionnement du CNES dans ce projet permettra d’accompagner les politiques publiques et industrielles dans ce domaine au niveau national, européen mais aussi dans les pays où la ressource est critique notamment en Afrique.

Le site www.theia-land.fr consacré à ce projet SWOT, propose des produits disponibles gratuitement sur les technologies spatiales des ressources en eau.

Le site de la NASA consacré à SWOT est l’un des mieux fourni sur ce projet https://swot.jpl.nasa.gov/

NASA SWOT

A découvrir aussi le site du CNES Centre National d’Etudes Spatiales

http://www.limko.cm/wp-content/uploads/2020/05/NASA-SWOT-1024x576.jpghttp://www.limko.cm/wp-content/uploads/2020/05/NASA-SWOT-150x150.jpgGilles TounsiSIG GéomatiqueCICOS,CNES,NASA,Satellites,SWOT,Télédetéction,THEIA-LANDLe suivi des ressources en eau via le programme SWOT-aval en attendant le lancement du satellite SWOT. Le projet de satellite d'observation de la terre chargé de mesurer le niveau des eaux de surfaces et des océans, SWOT (Surface Water Ocean Topography) sera lancé le 2 Septembre 2021. Cette mission...