La cartographie a pour but la représentation de la terre ou d’une autre planète sous une forme géométrique et graphique grâce à la conception, la préparation et la réalisation des cartes (Poidevin, 1999). Cette représentation sur papier ou en ligne se fait à une échelle réduite si bien que dans la réalité la distance en kilomètre ou en mètres entre les lieux soient réelle.

La cartographie est un art et une science en mĂŞme temps. Les reprĂ©sentations des objets sur la terre sont codifiĂ©es Ă  l’aide des symboles. Elles dĂ©crivent ou bien laissent le lecteur interprĂ©ter l’objet. Les symboles visuels accompagnent la lecture de la carte. Ceux-ci se retrouvent dans les logiciels SIG tels que Quantum GIS ou bien MapInfo. Chaque système d’information ayant sa manière d’attribuer un symbole Ă  un lieu, une ville, une route ou une voie ferrĂ©e par exemple.

Hormis les symboles, on peut distinguer des Ă©lĂ©ments principaux qu’on doit impĂ©rativement retrouver sur une carte. Ces Ă©lĂ©ments sont : un titre, une lĂ©gende, une grille, une rose des vents et une Ă©chelle. D’autres Ă©lĂ©ments en fonction des auteurs telles que les sources de donnĂ©es du travail et parfois un disclaimer peuvent ĂŞtre ajouter dans la production de la carte.

Cependant, les symboles sont conventionnels. Le lecteur interprète les Ă©lĂ©ments sur la carte grâce aux couleurs. L’eau en bleu, la tache urbaine en gris clair, la vĂ©gĂ©tation pour la foret en vert, la savane en jaune pale. Le blanc absence de vĂ©gĂ©tation ou de relief.

Les deux figures ci-dessous contenues dans un post sur les fichiers DEM demandent toutefois quelques clarifications. Il s’agit d’une carte topographique d’une commune Ă  YaoundĂ©. Seulement la première n’a pas respectĂ© les conventions de couleur selon les normes. Elle est prĂ©sentĂ©e ainsi pour montrer la manipulation du logiciel Surfer. Les Ă©lĂ©vations de terrain sont des couleurs continues. Les inĂ©galitĂ©s du sol se prĂ©sentent avec un gradiant de couleur. Donc la figure 2 est Ă  retenir.

Carte du relief de la commune de Yaoundé pour Google Maps

Poidevin D. (1999). La carte, moyen d’action : conception, réalisation. Ellipses, 199p.

http://www.limko.cm/wp-content/uploads/2020/07/Maroc-Sahara-GMAPS-1024x450.jpghttp://www.limko.cm/wp-content/uploads/2020/07/Maroc-Sahara-GMAPS-150x150.jpgGilles TounsiSIG Géomatiquecartes,cartographie,Google Earth,Google MapsLa cartographie a pour but la représentation de la terre ou d’une autre planète sous une forme géométrique et graphique grâce à la conception, la préparation et la réalisation des cartes (Poidevin, 1999). Cette représentation sur papier ou en ligne se fait à une échelle réduite si bien que...