Les TIC reposent sur une organisation basée sur des acteurs hétérogènes.

Les différentes parties prenantes à la constitution de l’écosystème des Technologies de l’Information et de la Communication regroupent un ensemble d’acteurs venant d’horizons divers. Les flux et les interactions engendrés par ces acteurs dans le fonctionnement de l’écosystème visent:

  • à promouvoir l’innovation
  • à réduire le fossé numérique (différence profonde dans la capacité d’exploiter les TIC pour se doter d’une capacité d’innover, celle-ci devant permettre de créer de nouveaux produits et services ou bien l’inégalité d’accès à l’Internet et aux TIC)
  • à réduire les fractures dans les usages des produits et services dérivés de l’utilisation des TIC.

Ces fractures ou ces fossés sont perceptibles dans les différents classes sociales y compris les marginaux (pauvres, laissés pour comptes, « riches-pauvres » etc). Cet écosystème peut varier d’un pays à un autre tout en se focalisant sur les Objectifs de Développement Durable 9 et 10 défini par les Nations Unies à savoir bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation d’une part et d’autre part réduire les inégalités par la réduction du fossé numérique et donner aux communautés les moyens d’agir.

A consulter : Le grand absent de l’économie numérique : les territoires ruraux. Cas du Cameroun

Les acteurs sont classés par groupes ou par secteurs d’activités

Glossaire (Source: Union Internationale des Télécommunications)

TIC: Technologies de l’Information et de la Communication: Terme générique désignant les communications filaires et hertziennes, le matériel et les logiciels qui leur sont liés et leurs applications.

Accélérateur : Service destiné à la jeune entreprise et offrant à celle-ci ou à l’entrepreneur un accompagnement intensif et une aide au développement pendant une durée déterminée.

Incubateur : Entité proposant aux jeunes entreprises des services professionnels, des formations, un soutien dans les phases initiales de leur cycle de vie et un accompagnement. Elle offre aussi souvent des locaux et permet de faire naître différentes communautés utiles aux jeunes entreprises et aux entrepreneurs.

Innovation : Création d’un produit, service ou procédé nouveau ou considérablement amélioré, ou d’une nouvelle méthode de commercialisation, ou encore d’une nouvelle méthode d’organisation des pratiques professionnelles, du lieu de travail ou des relations extérieures.

Ou bien « Mise en oeuvre d’un produit (bien ou service) ou d’un procédé nouveau ou sensiblement amélioré, d’une nouvelle méthode de commercialisation ou d’une nouvelle méthode organisationnelle dans les pratiques de l’entreprise, l’organisation du lieu de travail ou les relations extérieures ». (OCDE)

Reférences:

  • OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Économiques
  • UIT : Union Internationale des Télécommunications
  • ONU: Organisation des Nations-Unies
  • CNUCED : Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement
https://www.limko.cm/wp-content/uploads/2021/04/images.jpghttps://www.limko.cm/wp-content/uploads/2021/04/images-150x150.jpgGilles TounsiInternet et TICEcosystème,internet,TICLes TIC reposent sur une organisation basée sur des acteurs hétérogènes. Les différentes parties prenantes à la constitution de l'écosystème des Technologies de l'Information et de la Communication regroupent un ensemble d'acteurs venant d'horizons divers. Les flux et les interactions engendrés par ces acteurs dans le fonctionnement de l'écosystème visent: à...