L’espace est la matière de base du zonage. On peut définir le terme de zonage comme une division en secteurs ou en zones suivant un certain nombre de paramètres qui peut être administratif, social, biologique ou géologique. A ces paramètres de division, on peut ajouter ceux qui sont liés aux sols, à la végétation ou parfois d’ordre culturel. Le zonage peut être sous-tendu par les mobiles d’optimisation d’un territoire ou d’un espace forestier. Cela tient aussi des mobiles de conservation de l’environnement ou des questions de conservation du patrimoine culturel ; ce dernier peut être une forêt sacrée ou un cimetière. Plusieurs éléments encadrent le zonage. Il y a les éléments d’ordre physique, humains ou normatifs. On ne fera pas un zonage au Congo Brazzaville comme on le ferait au Cameroun. Le contexte composé des éléments ci-dessus n’étant pas les mêmes. Mais qu’on soit en France ou en RDC par exemple, les éléments physiques d’aide à la décision tels que les pentes, les collines, les versants ne changent pas.

Le plan de zonage c’est la répartition d’un territoire en secteurs. Dans cet exercice, on prépare toujours un suivi-évaluation qu’on va actualiser. Ceci pour prévoir les dynamiques  de changement en cours dans le zonage. La dynamique peut être la population qui a augmenté par rapport au zonage initial ; ce qui change les options de gestion. Si je suis dans une exploitation agricole, le zonage sera fait en fonction des caractéristiques pédologiques. On tiendra compte du fait qu’on peut avoir des sols argileux, ferrallitiques, squelettiques ou rocheux. En fonction des sols, on choisira le type d’engrais à utiliser pour optimiser la production. Un autre aspect concerne la culture du palmier à huile. Les normes de production durable disent qu’on ne doit pas cultiver sur des pentes supérieures à 20° (degré). Si vous avez un espace pour implanter une palmeraie, on doit procéder au zonage pour délimiter les zones qui ont une pente supérieure à vingt degré. Ces zones seront à exclure de la surface cultivable. L’apport du géomaticien permettra de faire ressortir les zones  de pentes concernées sur une carte ou bien de faire ressortir les surfaces cultivables uniquement et les zones de pentes sur lesquelles la culture du palmier à huile est impossible (20 degré). Il y a aussi le fait qu’en zone forestière, on ne coupe pas les arbres sur de fortes pentes parce que ça favorise l’érosion.

Aménager un territoire c’est le disposer avec un certain ordre à travers l’espace, les zones et les activités. On peut dire que aménager c’est une action et une pratique de disposer avec ordre à travers l’espace d’un pays et dans une vision prospective des zones et leurs activités des équipements et les moyens de communications qu’ils peuvent utiliser en prenant en compte les contraintes naturelles, humaines  et économiques, voire stratégique. Le zonage dans l’aménagement du territoire prévoit d’éliminer les affectations antinomiques. L’ordre prévoit de créer des zones pour des activités qui entrainent la pollution de l’air. Cette concentration de l’activité industrielle par exemple dans une zone a pour vocation de contrôler l’impact des gaz à effet de serres sur l’environnement. On peut prévoir de ne pas créer tout autour d’un aéroport des maisons d’habitations ou de respecter les distances de sécurités prévues par la règlementation en vigueur. Les affectations antinomiques sont d’ordre social et perceptible. Un établissement scolaire ne doit être crée à côté d’une maison d’arrêt. Un bar à côté d’un centre hospitalier. Un établissement scolaire en face d’une boite nuit pour ne citer que ces cas. Nous allons continuer avec les produits issus du zonage en montrant que le zonage dépend de chaque pays.

http://www.limko.cm/wp-content/uploads/2019/03/amenagement-territoire.jpghttp://www.limko.cm/wp-content/uploads/2019/03/amenagement-territoire-150x150.jpgGilles TounsiSIG GéomatiqueL’espace est la matière de base du zonage. On peut définir le terme de zonage comme une division en secteurs ou en zones suivant un certain nombre de paramètres qui peut être administratif, social, biologique ou géologique. A ces paramètres de division, on peut ajouter ceux qui sont liés...