14 juin 2024
Ordinateur de bureau
Opinions

Recycler du contenu pour une communication digitale efficace.

La communication sur les médias dépend des objectifs de la plateforme sur laquelle vous allez publier. Youtube est le média de référence pour publier ou visionner du contenu vidéo. LinkedIn est le média orienté professionnel. On y partage son CV, ses références, ses compétences, etc.
Le contenu étant le carburant de la communication digitale, il s’exprime en photo, vidéo, audio, stories, gifs et articles. Cependant, ce contenu indépendamment de sa période de production, peut subir des changements en vue d’une publication sur un réseau social. Le recyclage d’un contenu consiste à garder le fond tout en modifiant, son format de publication ou d’écoute. Ceci implique la conservation de la forme. Dans une vidéo, le fond représente les paroles ou les sons contenus dans l’élément. Donc, le recycler revient à en extraire l’audio contenu dans la vidéo pour en faire un podcast par exemple.

Plusieurs utilitaires s’y prêtent à cette conversion. Le plus simple et le plus populaire d’entre eux est VLC. Il qui extrait du son d’une vidéo mais peut aussi en extraire une portion de la vidéo dans une vidéo. Audacity ou Adobe audition est recommandé faire un montage audio ou y ajouter d’autres éléments sonores. En effet, ces deux utilitaires, l’un gratuit et l’autre payant, se comportent comme des bancs de montage où vous pouvez étaler le fichier audio afin de pouvoir y opérer des modifications en termes d’ajout et/ou de suppression.

Toutes ces modifications liées au recyclage du contenu en situation de médias sociaux ont pour objectif de partager l’élément sur plusieurs plateformes dont les objectifs tant au niveau du format ou de la forme sont différents. Ainsi, le son extrait peut servir à faire une autre vidéo ou un podcast avec un lien d’écoute sur un site web. L’extrait sonore ou audio peut servir à créer ou à produire un article pour un site web ou un blog. Instagram ou Twitter peut servir à publier le court extrait d’une vidéo. Les formats audios/vidéos sont interopérables car, ils sont lus sur des terminaux différents. Ceux-ci sont : l’ordinateur de bureau, la tablette ou bien le smartphone. Le souci du système d’exploitation actif : Windows, linux, iOs ou Android ne pose pas.

L’écosystème de la communication numérique prend en compte plusieurs activités dont l’intégration audio/vidéo. Cette intégration se fait soit au sein d’un site web ou bien au sein d’une application mobile. La digitalisation de la communication s’appuie sur des canaux ou des supports différents pour véhiculer un message ou des émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Certifications

You cannot copy content of this page / Veuillez saisir ce que vous souhaitez copier.

error: Content is protected !!