La téléphonie mobile accompagne l’accès à l’énergie dans les zones reculées privées de réseau électrique.

Les réseaux de télécommunications avec les services de la téléphonie mobile participent à contrôler efficacement les paiements des factures d’électricité que ce soit dans les villes ou dans les campagnes. Qu’avons nous besoin très souvent dans les zones reculées ou le périurbain? de l’électricité ou de l’éclairage? L’électricité obtenu à partir d’une source -Eau-Air-Chaleur- résout les problèmes d’éclairage. L’éclairage désigne la présence de lumière dans un espace défini et précis (Kamdem Maxime, 2011). Si nous nous en tenons au fait que les zones reculées qualifiées parfois à tort ou à raison de zones rurales, ont beaucoup plus besoin simplement de l’éclairage, c’est-a-dire de la lumière sous la forme d’ampoules c’est du fait de l’absence d’extension du réseau électrique vers ces zones reculées, le périurbain ou les campagnes, qui a maintenu ces territoires dans « l’obscurité ». Cependant, nous constatons que dans la plupart des villes et campagnes, le réseau GSM est présent; du moins en Afrique au Sud du Sahara la plupart des campagnes ont une couverture en télécommunications permettant d’effectuer des communications via un téléphone portable. Au Cameroun, le taux de pénétration du téléphone portable est de 90% (Source: WeAreSocial, 2020). Ceci suppose une prise en compte des personnes résidant dans les campagnes où le raccordement de ces territoires aux réseaux électriques conventionnels n’est pas disponible. L’écosystème des Technologies de l’Information et de la Communication intègre l’énergie comme composante de cet écosystème.

Ce post a pour objectif de montrer comment on peut exploiter le potentiel des réseaux de téléphonies mobiles GSM pour soutenir la fourniture de l’énergie électrique dont la source est le soleil. Minimalement, le Kit solaire prévoit un panneau photovoltaïque, des lampes ou ampoules, des batteries pour stocker de l’énergie et des prises électriques nécessaires pour les équipements basse consommation tels que des récepteurs radio, ventilateurs, chargeur de téléphone, téléviseurs….

Les ondes GSM ayant pour finalité de transmettre un ensemble d’informations sous forme de signaux, chaque opérateur dispose d’une ressource USSD (Unstructured Supplementary Service Data ou Données de services supplémentaires non structurées) que l’abonné d’un réseau GSM peut accéder depuis son mobile. Cette ressource bidirectionnelle, donne grâce à un numéro dédié ou court la possibilité d’accéder à des services de communications électroniques d’où ledit abonné devra payer sa facture d’électricité ou d’eau en utilisant le service intégré Mobile Money de l’opérateur GSM. « USSD est une norme permettant de transmettre l’information sur les canaux de signalisation GSM. Il est surtout utilisé comme une méthode de suivi du solde disponible et d’autres informations semblables pour les services GSM pré-payés comme les comptes mobiles » (Wikipedia)

Par exemple pour l’énergie électrique par panneau photovoltaïque, l’abonné souscrit a un Kit solaire payable avec le système de tarification Pay As You Go. Souscription qu’il paye soit par jour, par semaine, par mois, par trimestre etc depuis son mobile via un code USSD local mis à sa disposition pour avoir de l’énergie électrique solaire ou le courant. ici c’est le kit solaire qui est vendu par une entreprise tierce ou bien par l’opérateur de téléphonie et dont l’abonné paye par traite la valeur de son kit via un code USSD jusqu’à épuisement complet de la dette.
L’idée ici est de circonscrire les zones dans lesquelles le besoin en énergie électrique se fait le plus sentir en s’appuyant sur les « dealers » ou les revendeurs des produits téléphoniques des opérateurs GSM qui semblent mieux connaitre les besoins des populations parce que plus proche d’elles.

Un téléphone portable émet typiquement à 0,25 Watts (cela dépend si on est en 2G, 3G mais l’ordre de grandeur est celui-la). Le signal se propage dans l’air jusqu’à la station de base mais est fortement atténué avec la distance. (Xavier LAGRANGE, Institut Mines-Télécom)

L’accès à l’énergie électrique photovoltaïque requiert l’utilisation des télécommunications par le paiement mobile et l’apport des distributeurs ou revendeurs des produits et services téléphoniques. L’apport des dealers dans la pénétration des kits solaires auprès des ménages permet de minimiser les couts de recrutement de la ressource humaine et d’installation du service dans les localités d’exécution du projet.

https://www.limko.cm/wp-content/uploads/2021/05/Fenix-Intl-Solar-Kit-System-1024x683.jpghttps://www.limko.cm/wp-content/uploads/2021/05/Fenix-Intl-Solar-Kit-System-150x150.jpgGilles TounsiMon ActuElectrification rurale,Energie Solaire,GSM,Pay As You Go,USSD,zone à risque,Zones reculées,Zones ruralesLa téléphonie mobile accompagne l'accès à l’énergie dans les zones reculées privées de réseau électrique. Les réseaux de télécommunications avec les services de la téléphonie mobile participent à contrôler efficacement les paiements des factures d’électricité que ce soit dans les villes ou dans les campagnes. Qu'avons nous besoin très souvent...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •